Analyses et humeurs sur le jeu de société

Message de service :

Découvrez les énigmes visuelles des mots sans dessous dessus : www.acariatre.net/mots-sans-dessous-dessus/.

Aux sources du jeu

Symboles du jeu : les lauriers de la victoire

Un petit article après un long silence pour approcher par la bande les symboles utilisés par le jeu de société. J’étofferai les exemples de jeux cités au fur et à mesure de mes aventures ludiques.

Le sacro-saint PV

L’explication des règles d’un jeu de stratégie à l’allemande commence souvent par « Le gagnant est celui qui a accumulé le plus de points de victoire ». L’affrontement indirect entre les joueurs s’inscrit dans ce cas autour de la quête du « PV » (à ne pas confondre avec le « Point de vie »), par opposition aux jeux d’affrontement direct où celui qui élimine les autres emporte la victoire.

Mais, quand on y réfléchit un instant, rien n’est plus abstrait et irréel qu’un point de victoire. Le thème du jeu peut-être aussi bien rendu que l’on veut, on n’a jamais vu de marchands vénitiens ou de despotes aquatiques accumuler du PV (d’ailleurs on n’a jamais vu de despotes aquatiques). C’est pourtant une mécanique simple et efficace pour regrouper tout un ensemble de leviers de performance du joueur sous une même appellation et un même score.

Représentation des points de victoire

Mais dès qu’il s’agit de rendre concrets ces fameux PV sur le matériel du jeu, l’illustrateur se retrouve confronté à l’exercice difficile d’incarner cette notion purement abstraite et calculatoire.

Certains jeux ne se posent pas la question et ne le représentent pas. Ainsi dans les Colons de Catane, c’est écrit en toutes lettres, vous ne pouvez pas vous tromper. D’autres ne l’illustrent que de manière abstraite comme Race For The Galaxy ou Puerto Rico qui partagent la forme hexagonale de leurs PV.

Mais une convention s’est naturellement mise en place et vous la connaissez tous : la couronne de lauriers. Cette représentation est aujourd’hui admise et immédiatement compris par les joueurs aguerris. Ce qui simplifie d’autant le travail des illustrateurs. Quelques exemples :

Saurez-vous retrouver de quel jeu est issue chacune de ces cartes ?

Sémantique de la couronne de lauriers

Mais pourquoi une couronne de lauriers au juste ?

Asterisx - Les lauriers de Cesar

Comme je lis couramment Astérix dans le texte, les lauriers m’évoquent en premier lieu Jules César, et par extension les dignitaires romains. Soit :

  • un symbole de puissance politique ET militaire ;
  • une distinction honorifique ;
  • une allusion directe à la civilisation galopante que fut l’empire de Rome.

En seconde approche, les lauriers évoquent chez moi les palmes académiques (qui sont en fait des feuilles de palmier et pas de laurier) et plus globalement les honneurs intellectuels. C’est le symbole du diplômé, du chercheur méritant qui, s’il s’applique, finit « couvert de lauriers » et s’il s’arrête là, « s’endort sur ses lauriers ». D’ailleurs saviez-vous que les mots « lauréat » et « baccalauréat » en sont issus ?

Est-ce à dire que le point de victoire récompense à la fois la toute-puissance et la grande sagesse du joueur ?

Fait surprenant, la couronne de lauriers ressemble fortement au double rameau d’olivier qui est lui un symbole de paix. Celle-ci n’étant jamais le but recherché par les joueurs, comment voulez-vous qu’ils s’y retrouvent ?

Drapeau de l'ONU et son double rameau d'olivier

Drapeau de l’ONU et son double rameau d’olivier

Parlons un peu d’histoire

Dans la mythologie grecque le laurier évoque le choix d’Apollon de se couvrir le chef d’une couronne de lauriers (Daphné qu’il courtisait fut changée en lauriers par son père pour lui échapper). Les lauriers héritèrent ainsi de la symbolique d’Apollon : les triomphes mais aussi le chant et la poésie.

Apollon

Sur cette base, les grecs discernaient une couronne de lauriers aux champions sportifs et aux poètes. Dans l’antiquité romaine, les généraux et l’empereur se voyaient discerner une couronne de lauriers. Au moyen-âge, ce fut au tour des savants d’arborer cette distinction.

Il faut noter qu’on trouve assez peu de sources bien documentées sur Internet à ce sujet. Souvent même, ces sources sont un peu nauséabondes et rappellent ce symbole de puissance européenne à des fins propagandistes.

A lire sur le sujet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Couronne_triomphale et http://1001symboles.net/symbole/sens-de-laurier.html.

Ailleurs que dans les jeux de société ?

Je n’ai pas trouvé de trace de représentation iconographique des points de victoire dans les autres types de jeux que sont les jeux vidéo. On les trouve mentionnés dans les jeux de stratégie (comme Civilization par exemple) mais ils sont uniquement indiqués sous forme d’un score en tous chiffres. Vous en avez en tête ?

Autres représentations

En cherchant des exemples de lauriers triomphants dans les jeux de société, je suis tombé sur une autre représentation des points de victoire assez régulièrement employée : le blason. Quelques exemples :

Là aussi on retrouve l’idée à la fois de puissance et de prestige.

Mais étrangement, les connotations du blason semblent le limiter aux jeux qui se déroulent dans les temps moyenâgeux quand les lauriers ont su s’universaliser et largement dépasser le simple cadre de la Rome antique.

Certains jeux, plus rares, font l’effort de rapprocher leur représentation visuelle de points de victoire de leur thème tels Manahthan Project ou Tzolkin.

Et donc ?

La couronne de laurier est une représentation assez logique de la victoire pour les jeux se déroulant dans l’univers de l’antiquité grecque et romaine. Cet objet incarne en effet à la fois la puissance et la sagesse et sa forme est visuellement très reconnaissable. Par extension, ce symbole a dépassé son univers de base pour devenir une convention de l’iconographie ludique.

Une question légitime serait d’identifier quel jeu a le premier mis en œuvre cette convention graphique mais ni ma recherche en ligne ni ma balbutiante culture ludique ne me permettent d’y répondre.

Merci pour votre lecture. Vos exemples sont les bienvenus pour étoffer/épater la galerie. La prochaine fois je vous parlerai de la tant convoitée « pièce d’or ».

à lire aussi sur le sujet :

Crédits photo :

  • À la une de billet : Détail d’une carte du jeu Elysium (Space Cow-boys, 2015)
  • Les photographies des matériels des jeux sont la propriété de leurs éditeurs respectifs

2 réponses à “Symboles du jeu : les lauriers de la victoire”

  1. Frédérique dit :

    Est-ce que le fait que le thème du laurier fait partie de pas mal d’expressions (en français en tous cas) ne facilite pas l’extension du symbole aux jeux se déroulant dans d’autres époques/contextes que l’Antiquité ?
    Le symbole est-il autant utilisé par tous les éditeurs, sans rapport avec le pays/la culture d’origine des auteurs, illustrateurs, etc. ?

    • acariatre dit :

      Bonjour Frédérique et merci pour le commentaire.

      En effet, le fait que les lauriers soient déjà utilisés comme symbole dans le langage courant aide à leur compréhension immédiate dans le jeu de société. Je ne sais pas du tout si d’autres langues et cultures utilisent aussi ce terme dans ce sens, je vais enquêter de ce pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il est aussi possible de réagir à ce billet via Twitter :


À lire aussi :