Res Arcana : ce fabuleux concentré d’urgence

En avril 2021, je suis devenu accro au jeu Res Arcana (Thomas Lehmann, 2019, Sand Castle Games) sur la plate-forme Boardgame Arena.

Ce qui me séduit dans ce fabuleux jeu, c’est le sentiment d’urgence permanent. Un sentiment dont je parlais dans la série de chroniques en podcast dédiée aux émotions sociétoludiques : Émotions du jeu #02 – L’urgence.

Cette pression constante résulte de plusieurs aspects de game design :

1. La course (chère à l’auteur de Race For The Galaxy) : le premier à 10 points. Quatre ou Cinq manches. Lieux et monuments pour le premier servi. Le point de victoire éphémère pour le premier à passer durant la manche, avantage supplémentaire confié au plus rapide.

Jeton premier joueur à Res Arcana

 

2. L’économie de moyens : un tour de jeu est constituée d’une action et une seule. On jouera huit artefacts, pas un de plus.

3. La pénurie : il manque toujours une ressource.

4. Le fil du rasoir : chaque action de jeu est clé dans la route vers la victoire. Pas de loupé autorisé.

5. L’arrivée en ligne de mire : c’est la grande originalité de Res Arcana. Dès le début du jeu, je connais mes moyens, ma route vers la victoire. Visualiser l’objectif renforce ce sentiment d’urgence, ce besoin pressant de l’atteindre au plus vite.

Lieux de puissance à Res Arcana

 

6. Un jeu connu sur le bout des doigts : ajoutez à cela le (relativement) faible nombre de cartes artefacts, mages, lieux, monuments qui fait qu’on les connait vite toutes. Pas de temps perdu à les lire ou les comprendre, il faut jouer !

7. Le duel instantané : Et enfin, grâce à Boardgame Arena, toujours quelqu’un quelque part qui vous attends pour un duel inopiné, plié en 10 minutes top chrono.

Tout cela concourt à un jeu sans temps mort, concentré sur l’essentiel, sous adrénaline.

J’ai le palpitant à 200 mais j’adore. Venez me proposer une partie sur BGA, je ne dis jamais non (mon profil BGA).


2 réponses à “Res Arcana : ce fabuleux concentré d’urgence”

  1. Adrien dit :

    Ca ne serait pas une publicité masquée pour BGA, ça ?

    • acariatre dit :

      C’est d’abord un cri du cœur pour Res Arcana mais aussi, indirectement, de la publicité pour y jouer sur BoardGameArena ! Rien de masqué cependant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il est aussi possible de réagir à ce billet via Twitter :